VOYAGES CAA-QUÉBEC PROPOSE LES ÎLES GALÁPAGOS

Par Jacques Laplante

Quarante-huit diamants émergés du Pacifique

Inhabitées jusqu’à ce que les Espagnols y mettent les pieds dans les années 1500, les îles Galápagos sont devenues plus tard une halte pour les navires pirates, navires de guerre et baleiniers. Puis, jusqu’en 1959, elles ont fait office de colonie pénitentiaire au profit de l’Équateur, leur mère patrie depuis 1832, laquelle y envoyait pâtir ses prisonniers.

Lorsque l’on a mis fin à cette vocation, les îles Galápagos se sont habilement transformées en une destination touristique qui aujourd’hui fait l’envie de tous les voyageurs de la planète. Les 48 îles formant Galápagos sont d’une infinie beauté et que l’on surnomme « Les enchantées ». Ce sont de vrais diamants perçant l’eau turquoise du Pacifique, qui attirent chaque année des dizaines de milliers de touristes.
De ces 48 petites îles, 29 seulement sont habitées et ne comptent au total que 25 000 habitants, principalement concentrés dans les îles de Santa Cruz, San Cristobal et Isabela.
Ceux-ci partagent leur territoire avec une faune intrigante comme les fameuses tortues géantes, qui sont parmi les plus grosses tortues terrestres au monde. Elles font jusqu’à 1,2 m de long, pèsent jusqu’à 220 kg et vivent de 150 à 200 ans. On peut facilement en voir à la réserve de tortues sur l’île de Santa Cruz.

Sur cette même île, vous trouverez la Colline du dragon. Vous comprendrez pourquoi on lui a donné ce nom lorsque vous verrez les immenses iguanes terrestres, des bêtes dont le physique rappelle l’époque jurassique.


Que dire aussi de tous ces volatiles étranges comme la frégate, dont la poitrine rouge se gonfle démesurément, ou le Fou à pieds bleus, appelé ainsi en raison des ses pattes entièrement bleues contrairement au reste de son corps plutôt blanc et brun? On ne peut passer sous silence non plus les nombreuses otaries, de vraies coquines, celles-là, qui aiment prendre des bains de soleil ou jouer avec les plongeurs. D’ailleurs, les îles Galápagos sont paradisiaques pour la plongée sous-marine ou avec tuba. On y côtoie le requin marteau, la raie manta, les hippocampes ou des bancs de poissons multicolores.


De retour sur la terre ferme, il faudra absolument se rendre à l’île volcanique de Bartolomé où des corridors de coulées de lave vous impressionneront, et ce, tout autant que l’incroyable et splendide vue qui vous attend au sommet de l’île, au mirador.

Parlant de lave, il faudra également visiter l’un des nombreux tunnels de lave sur l’île d’Isabela, entre autres. Profitez-en pour voir le volcan Sierra Negra de 10 km de diamètre, à 1 124 mètres d’altitude, et dont la dernière éruption remonte à 2005. Là aussi, c’est spectaculaire!

EXPLOREZ LES VOYAGES CAA ICI

https://voyage.caaquebec.com/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *